L’allocation-chômage est destinée à assurer, pendant une période déterminée, un moyen de subsistance au citoyen réduit involontairement au chômage, afin de l'aider à sa réinsertion.

Bénéficiaires :

Le chômeur doit être citoyen israélien ou résident temporaire et doit avoir cotisé au Bitouah Léumi.

Il doit avoir été salarié avant d'être réduit au chômage et être âgé de 20 à 65 ans. Les jeunes âgés de 18 à 20 ans pourront bénéficier de l’allocation chômage sous certaines conditions : notamment s’ils ont travaillé comme employés avant d’être au chômage, ou s’il s’agit de soldats n’ayant pas travaillé durant la première année suivant leur démobilisation.

Les soldats et les volontaires du service social, shérout léumi ayant effectué deux ans de service ne sont pas redevables de la période de probation qu’exige le Bitouah Léumi durant la première année qui suit leur démobilisation.

Dans tous les cas, il faut être inscrit à l'office de l'Emploi, être capable d'exercer sa profession ou tout autre emploi convenant à ses capacités, et n'avoir pas eu de proposition de travail de la part de cet office.

Conditions d’obtention de l’allocation-chômage en fonction de la période de cotisation

  • Les ayants droit à l’allocation chômage sont les salariés ayant cotisé au Bitouah Léumi pendant une période probatoire de 360 jours.
  • Les salariés devront avoir cotisé pendant les 540 jours précédant leur mise au chômage pour les salariés.
  • Les ouvriers journaliers devront avoir cotisé 300 jours sur 540 précédant leur mise au.
  • Les soldats démobilisés et les volontaires du service social auront droit à l’allocation chômage dans l’année qui suit leur démobilisation.

 

Le Bitouah Léumi

Le Bitouah Léumi couvre:

  • Jusqu’à 70 jours de chômage pour le soldat au cours de sa 1ere année de démobilisation
  • Jusqu’à 50 jours de chômage pour les personnes de moins de 25 ans ayant moins de 3 personnes à charge.
  • Jusqu’à 100 jours de chômage pour le chômeur âgé de 25 à 35 ans qui a moins de 3 personnes à charge (femme au foyer, enfant de moins de 18 ans…).
  • Jusqu’à 138 jours de chômage si le chômeur est âgé de moins de 35 ans et a 3 personnes à charge ou âgé de 35 ans révolus et sans personne à charge
  • Jusqu’à 175 jours de chômage si le chômeur est âgé de 35 ans révolus et a 3 personnes à charge s’il est âgé de 45 ans révolus qu'il ait ou non des personnes à charge.
  • Sont considérées comme personnes à charge: le conjoint qui ne travaille pas, les enfants de moins de 18 ans.

 

Montants

Montant de l’allocation chômage

L’allocation chômage est révisée régulièrement. Pour plus de détails, renseignez-vous auprès du Bitouah Léoumi.

Participation à un stage de formation

Le nouvel immigrant résidant en Israël depuis un an ou plus et qui, orienté par l'Office de l'Emploi, s'est inscrit à un stage de formation professionnelle, reçoit l'allocation-chômage jusqu'au terme de sa période d’ayant droit. Si le stage se prolonge au-delà de la période de droit à l’allocation chômage, il pourra faire une demande auprès du Bituah Léumi d’allocation complémentaire aux revenus insuffisants (aftakhat akhnassa).

Demande d’allocation-chômage

Présentez-vous à l’un des bureaux du Bitouah Léumi proche de votre domicile et munissez-vous de :

  • Votre carte d’identité, téoudat zéout
  • Votre carte de nouvel immigrant, téoudat olé

Pour le soldat démobilisé : l’imprimé de démobilisation

Pour la personne ayant travaillé : fiches de paie, lettre de l’employeur précisant les périodes de travail, et autorisation délivrée par le bureau de l’emploi, lishkat a avoda.

L`ole en Israël depuis moins d’un an et n’ayant pas encore droit à l’allocation chômage du Bitouah Léumi pourra se tourner vers le ministère de l’Intégration pour faire une demande d’allocation de subsistance, avtahat kioum.

Don pour le soldat démobilisé travaillant dans un métier à forte demande

Les soldats démobilisés, et dirigés par le Bureau de l’emploi vers des métiers considérés comme de première nécessité, ont droit à un don unique.

Bénéficient de ce droit, les personnes répondant aux critères suivants :

Travail dans des industries ou des entreprises artisanales; ou dans l’agriculture ou dans le conditionnement; ou encore dans les postes à essence, dans le bâtiment ou dans la surveillance des écoles reconnues par le ministère de l’Education.

Durée du travail: 6 mois au moins durant les deux ans qui suivent la démobilisation (4 mois au moins pour ceux travaillant dans l’agriculture).

Le soldat dans la première année de sa démobilisation aura droit à l’allocation chômage à partir du premier jour de travail dans un métier à forte demande (cf détails haut).

Dans la deuxième année qui suit sa démobilisation il aura droit au don s’il a travaillé durant 12 mois et a été licencié de son travail.

 

Demande

Demande de don :

Adresser une demande auprès du Bitouah Léumi après 6 mois de travail continu et joindre les documents attestant la période de travail et le droit à l’allocation chômage.

Se renseigner au Bitouah Léumi pour les cas suivants:

Ex-chômeur ayant trouvé du travail mais qui se retrouve à nouveau sans emploi.

Chômeur astreint à un emploi mal rétribué. Ainsi, par exemple, le facteur âgé de plus de 35 ans est pris en considération. Se renseigner pour plus de détails.

Soldat libéré ayant trouvé un emploi préférentiel, avoda méhoudéfète ou avoda nidréchète, et qui a droit à une prime.

Pour plus de détails sur les prestations offertes selon les situations spécifiques de chacun, ou tout simplement, pour identifier l’agence la plus proche de chez vous, contactez directement le Bitouah Leumi :

  • Par téléphone: *6050 ou 04-8812345
  • Par internet (une partie du site web est traduite en français)

Pour vous accompagner dans vos démarches, Arriver en Israël se tient à votre disposition.

« Bon A Savoir » : Le salarié qui cesse de travailler de son plein gré et sans raison valable ne peut bénéficier de l'allocation-chômage, qu'une fois écoulée une période de 90 jours depuis l'arrêt de travail.

La femme âgée de plus de 60 ans qui, de son plein gré et sans raison valable, cesse de travailler, ne peut prétendre à une allocation-chômage.

Le chômeur qui refuse un emploi en rapport avec ses capacités, ne peut bénéficier de l'allocation-chômage qu'une fois 90 jours écoulés depuis la date du refus. S'il refuse à nouveau un emploi lui convenant, l'indemnisation du Bitouah Léumi couvrira 30 jours de moins.

Arriver en Israël se tient à votre disposition. Pour toute information complémentaire, contactez-nous!

Ceci ne constitue pas une consultation juridique ou fiscale.

Behatslakha !